x

Catégorie : Actualités

Sorel Tracy et Lanoraie

16 mars 2018 Ville de Sorel-Tracy

Conférence Drummondville III, le 24 mars prochain : Les municipalités devant les tribunaux pour protéger l’eau potable ?

Catégorie : Actualités

C’est le 24 mars prochain à Drummondville que se réuniront les représentants des municipalités qui réclament le pouvoir d’imposer des normes plus sévères pour protéger leurs sources d’eau potable. Une centaine d’élu-e-s municipaux sont attendus afin de discuter de l’opportunité de recourir aux tribunaux si jamais le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) devait refuser d’accorder la «dérogation» aux normes provinciales établissant les faibles distances de protection des aquifères.

«Nous sommes maintenant 338 municipalités, sur l’ensemble du territoire du Québec, représentant près de 4 millions de citoyens, à réclamer le pouvoir d’imposer des distances plus sécuritaires entre nos sources d’eau potable et les éventuelles installations des sociétés gazières et pétrolières, mais le gouvernement fait la sourde oreille. Alors, on va prendre d’autres moyens», affirme Gérard Jean, maire de Lanoraie et porte-parole du Comité de pilotage de la Démarche commune des municipalités en faveur d'une dérogation au Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP), constatant, jusqu’à présent, l’absence de réponse de la ministre à la demande des municipalités.

Une rencontre de la dernière chance
Les mairesses, maires et préfet qui composent ce comité rencontreront, le 20 mars prochain, la nouvelle titulaire du MDDELCC, Isabelle Melançon, afin de tenter, une dernière fois, d’obtenir la dérogation demandée. «Nous avons fait tous les efforts pour discuter avec le ministère et démontrer le bien-fondé de notre demande, qui s’appuie sur plus de 300 pages d’expertises scientifiques que nous avons déposées», ajoute de son côté François Boulay, maire de Ristigouche-Sud-Est et secrétaire du comité.

Pour le maire de Sorel-Tracy, M. Serge Péloquin, c’est un choix de société qui est ici en cause. «La protection de l’eau potable doit toujours passer avant les hydrocarbures. Notre demande d’implanter la marge de protection à 2 km entre les sources d’eau potable et les éventuelles installations gazières et pétrolières est tout à fait justifiée.»

Les journalistes sont invités à la conférence Drummondville III, qui débutera à 9 heures. Un point de presse aura lieu à 14h30.

Aide-Mémoire
Quoi : Conférence Drummondville III
Quand : Le samedi 24 mars 2018, Point de presse : 14h30
Où: Hôtel Universel, 915 rue Hains, Drummondville

Maires Peloquin Jean Boulay Pineault

 

le sorel-tracy & cie est rendu possible grâce à la contribution de l'équipe d'agence Caza!

DONNEZ-NOUS VOS COMMENTAIRES

Sorel-Tracy & Cie accorde une importance majeure au contenu des textes publiés sur sa tribune mais n’est pas responsable des erreurs de français de leurs auteurs.

À propos de l'auteur

Ville de Sorel-Tracy

Avec ses 35 000 habitants et son territoire de 56 km2, Sorel-Tracy est également la capitale économique, industrielle et culturelle de …