x

Catégorie : Écolo

Écologie | Sorel-Tracy & Cie

27 août 2016 Jean-Martin Proulx

Emprunter à ses enfants et leur faire payer les intérêts

Catégorie : Écolo

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’une nouvelle que j’ai vu passer récemment dans les médias. Une nouvelle qui par pure coïncidence, mais avec un « timing » tristement parfait, est tombée le jour de la parution de ma précédente chronique sur la consommation responsable. En effet, le 8 août dernier, on apprenait que la Terre avait atteint le « jour du dépassement ».

Qu’est-ce que cela signifie? En gros, il s’agit de la date symbolique, avancée par le Global Footprint Network, qui illustre le moment où l’humanité a consommé la totalité des ressources que la planète est en mesure de renouveler en une année. Si vous avez déjà passé un test pour calculer votre empreinte écologique, à savoir combien de planètes il faudrait annuellement pour supporter votre mode de vie, et bien le « jour du dépassement » est la date où vous commencez à avoir besoin d’une deuxième planète fictive.

C’est donc dire que depuis le 8 août 2016, l’humanité a épuisé son budget écologique annuel et vivra à crédit jusqu’au 31 décembre, avec des ressources empruntées aux générations futures auxquelles nous faisons déjà subir les impacts de notre surconsommation (changements climatiques, pertes de biodiversité, raréfaction des ressources, etc.).

La comparaison n’est pas parfaite, mais à une échelle individuelle, c’est un peu comme si une personne vivait consciemment au-dessus de ses moyens et qu’elle épuisait son budget annuel au début du mois d’août. Pour pallier à la situation, elle décide d’emprunter à ses enfants, sans leur consentement, le montant d’argent nécessaire pour compléter l’année en suivant le même mode de vie, le tout en leur imposant de payer la majeure partie des intérêts de la dette! Insensé, n’est-ce pas?

Pourtant, l’atteinte du « jour du dépassement » le 8 août dernier nous démontre que c’est le fait d’armes que nous sommes collectivement en train d’accomplir, lentement mais sûrement… À preuve, cette date symbolique n’a cessé d’avancer au cours des dernières années : le 13 août en 2015, le 28 août en 2010, le 3 septembre en 2005, le 4 octobre en 2000, le 13 octobre en 1990, le 3 novembre en 1980 et le 23 décembre en 1970.

Je tenais à vous partager cette nouvelle aujourd’hui, car sans vouloir être alarmiste, je trouve qu’elle illustre fort bien l’urgence de changer nos habitudes de vie et de consommation! Et si vous cherchez des solutions en ce sens, je vous invite à lire (ou relire!) ma précédente chronique ☺
* Pour plus d’information, je vous invite à consulter le lien suivant :
http://www.footprintnetwork.org/fr/index.php/GFN/page/earth_overshoot_day/

 

source photo : shutterstock

DONNEZ-NOUS VOS COMMENTAIRES

Sorel-Tracy & Cie accorde une importance majeure au contenu des textes publiés sur sa tribune mais n’est pas responsable des erreurs de français de leurs auteurs.

À propos de l'auteur

Jean-Martin Proulx

Originaire de la région de Sorel-Tracy, ma formation en administration des affaires ainsi qu’en gestion de …

S'inscrire à l'infolettre