x

Catégorie : Écolo

Mission réduction | Sorel-Tracy & Cie

31 août 2016 Josée-Ann Bergeron

Mission : Réduction!

Catégorie : Écolo

Est-ce que tu te rends compte que 75 % de nos matières résiduelles (ou anciennement déchets) générées sur notre territoire sont présentement enfouies? Sais-tu que ça représente une somme de plus de 450 000 $ par année?

En fait, pour enfouir une tonne, la MRC doit payer une taxe au gouvernement de près de 23 $, nous on en enfouie environ 20 000. Mais, chaque fois qu’on recycle une tonne, on reçoit une subvention, selon nos efforts collectifs, de près de 164 $. Tu comprends que c’est plus payant de récupérer! Surtout que plus on recycle, plus on reçoit! Fac ceux qui pensent encore que ça ne sert à rien de récupérer parce que nos matières s’en vont à la même place que nos déchets, et bien c’est faux, on reçoit de l’argent pour ces matières-là!

Mais on dépense quand même 450 000 $ pour enfouir. Sais-tu que ça pourrait nous en coûter seulement un peu plus de 100 000 $ si on faisait plus d’effort tout le monde ensemble?

  1. En triant mieux nos matières : des 19 500 tonnes enfouies en moyenne chaque année, il y a en 2 000 qui sont des matières recyclables qui ont été mal triées à la base, une économie potentielle de 46 000 $.
  2. En pratiquant l’herbicyclage, tu sais c’est quoi, je l’ai déjà expliqué dans une autre chronique, mais si tu ne t’en rappelles pas, c’est de laisser l’herbe coupée sur ta pelouse au moment de la tonte au lieu de la mettre dans le bac noir. Donc, en herbicyclant on pourrait éviter que 3 000 tonnes de gazon soient inutilement enfouies, une économie potentielle de 70 000 $.
  3. Enfin, en compostant : des 19 500 tonnes enfouies en moyenne chaque année, 10 000 tonnes sont des matières organiques (des restes de tables, du carton souillé, du gazon, des feuilles mortes, etc.). Avec les bacs bruns qui s’en viennent en mai 2017, on veut se donner un objectif collectif de détourner 10 000 tonnes de matières par année de l’enfouissement, et économiser 230 000 $.

Trier mieux, herbicycler et composter, trois gestes relativement simples, on s’entend, pour économiser près de 350 000 $, ça vaut la peine, non?

Pi si t’es bien motivé, tu peux en plus essayer de consommer de manière responsable, de récupérer et de réemployer. En plus d’être très avantageux pour le portefeuille collectif, ça préserve les ressources naturelles, c’est bon pour l’environnement et les générations futures, sans compter que ta conscience est en paix.

Mission : Réduction! Une mission que l’on doit accomplir tous ensemble, et dès maintenant!

 heros

Illustration : Agence Caza, Annie Cournoyer.

DONNEZ-NOUS VOS COMMENTAIRES

Sorel-Tracy & Cie accorde une importance majeure au contenu des textes publiés sur sa tribune mais n’est pas responsable des erreurs de français de leurs auteurs.

À propos de l'auteur

Josée-Ann Bergeron

Ma formation en communication et politique m’a permis de commencer ma carrière dans ce domaine comme …